Construire un livre d’artiste photographique à la manière de Juanan Requena

Un livre d’artiste, c’est un ensemble de feuillets, de pages, de papiers, de tissus, de céramiques, de métaux, ou de toutes autres choses qui sont reliés, emboités ou cousus ensemble afin de nous émouvoir, de nous surprendre, de nous questionner le temps d’un instant. Pour la photographie, cette notion est apparue dans les années 1960 avec la mouvance des avant-gardes (cubistes, constructivistes, surréalistes).  En 1963, « Twenty six gazoline stations », le premier a avoir été nommé Livre d’Artiste, est un livre photo d’Edouard Rusha, né en 1937 aux USA, peintre, photographe et réalisateur pop-art et art conceptuel.   Patrick Searle

Il s’agit de combiner dans le livre une partie fixe et l’autre mobile, et de réaliser ainsi un ouvrage singulier aux multiples entrées, qui se découvre en tournant les pages, en les dépliant, en soulevant des images. Il faut modifier chaque photographie une par une, chercher de nouvelles correspondances entre des images qui se découpent, se recomposent, se dévoilent… C’est un système à lectures multiples. Ce livre modulable semble faire écho à l’idée d’une carte routière, un road movie poétique.

Ci-dessous quelques exemples.

carnet10

carnet27

carnet09

carnet42

carnet41

carnet000

L’objet final se présente sous la forme d’un carnet avec des volets dépliables, ou bien sous la forme d’une bande accordéon (un leporello) comme ci-dessous

carnet38

Dans la vidéo suivante, regardez comme les diverses associations rendues possibles par les pliages auxquels Juanan Requena procède, donnent à voir des tableaux différents à partir des mêmes photos. C’est le modèle le plus élaboré.

Le stage sera animé par Françoise Barbaras, occupera environ 6 séances entre octobre 2018 et juin 2019.

Prochaine réunion : dimanche 5 mai, de 9h30 à 12h30 à la petite galerie